Signes bruyants de douleur chez votre chien : quand s’inquiéter ?

Si votre animal souffre, nous aimerions qu'il nous dise ce qui ne va pas.

Comme les chiens ne peuvent pas parler, ils utilisent leur langage corporel et leur voix pour s'exprimer. Dans cet article, nous allons examiner les sons que votre chien peut émettre lorsqu'il souffre.

Gémissements et pleurnicheries

Les gémissements et les pleurnicheries sont des sons courants que les chiens émettent lorsqu'ils souffrent. Par exemple, si vous heurtez accidentellement la patte de votre chien avec la porte, il gémira probablement.

Cependant, n'oubliez pas que les gémissements ne sont pas toujours synonymes de douleur !

Les chiens gémissent ou couinent également souvent en raison de l'excitation, de la peur ou de l'ennui. Soyez attentif à d'autres signes tels que des changements de comportement, d'appétit ou de posture.

Grognements et gémissements

Les grognements et les aboiements ne sont pas aussi fréquents que les gémissements, mais ils peuvent se produire si le chien se trouve dans une situation très pénible.

Par exemple, si votre chien est malade ou blessé et que quelqu'un essaie de toucher une partie de son corps qui lui fait mal, il peut réagir en grognant ou en glapissant !

Gémissements et ronflements

Parfois, si votre chien souffre, il peut gémir ou ronfler. Ce phénomène est particulièrement fréquent dans le cas d'affections telles que l'arthrite, où le mouvement lui-même cause de la douleur.

Si votre chien se met soudainement à gémir ou à ronfler lorsqu'il se lève ou se couche, vous devez l'emmener chez le vétérinaire.

Les chiens sont très doués pour dissimuler leur douleur, en particulier les douleurs chroniques !

>>  Les défis des géants : gérer l'agressivité chez le Grand Danois

Si le comportement de votre chien change soudainement ou si vous pensez qu'il souffre, consultez toujours un vétérinaire !

Les vétérinaires peuvent vous aider à établir un diagnostic et vous donner le traitement adéquat pour votre animal. N'essayez pas de traiter la douleur de votre chiot à la maison, vous risqueriez de le blesser davantage !