Bulldog anglais : problèmes respiratoires : que peut-on faire en cas de difficultés respiratoires ?

Question du propriétaire

"Bonjour ! Mon bouledogue anglais ronfle souvent et semble avoir des difficultés à respirer, surtout lorsqu'il est excité ou physiquement actif. Est-ce normal pour la race ou dois-je faire quelque chose ?"

Réponse détaillée du vétérinaire

"Bonjour ! Les bouledogues anglais sont connus pour leur visage ridé et leur nez court, qui sont très mignons, mais malheureusement ces caractéristiques les rendent plus susceptibles d'avoir des problèmes respiratoires.

Ce problème s'appelle le syndrome brachycéphale, une affection fréquente chez les races au nez court et au visage plat.

En raison de la brièveté de la mâchoire, les voies respiratoires du bouledogue anglais peuvent se rétrécir, ce qui rend l'inspiration et l'expiration difficiles.

Les signes typiques sont le ronflement, les gémissements, une respiration rapide et un effort pour inspirer et expirer l'air.

Si votre bouledogue anglais a constamment du mal à respirer, il vaut la peine de consulter votre vétérinaire !

Bien que le syndrome brachycéphale soit courant chez les bouledogues anglais, votre vétérinaire peut déterminer si les symptômes sont normaux ou s'ils sont le signe d'un problème médical plus grave.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut aider à améliorer les problèmes respiratoires, mais cela dépend en grande partie de la situation individuelle de votre chien.

En ce qui concerne les soins à domicile, il est important d'assurer une température et une hydratation adéquates à votre bouledogue anglais, car cette race est sujette aux éruptions cutanées dues à la chaleur.

Prévoyez toujours de l'eau fraîche pour votre chien et gardez-le au frais pendant les journées chaudes !

>>  Le chien Chow Chow et les problèmes oculaires : comprendre et traiter le distichiasis".

Les problèmes respiratoires du bouledogue anglais peuvent être graves, mais peuvent être traités avec des soins appropriés et l'aide d'un vétérinaire.

Surveillez la respiration de votre chien et consultez toujours un professionnel si vous remarquez des changements."